Les films - Les biopics

0

Elephant Man de David Lynch (1980)

Affiche du film Elephant Man de David Lynch

Redécouvrez la bande-annonce du film Elephant Man ponctuée des secrets de tournage et d’anecdotes sur celui-ci.

☞ Elephant Man (The Elephant Man) est un film britannico-américain réalisé par David Lynch et sorti en 1980.
Ce film tourné en noir et blanc est une adaptation romancée de la vie de Joseph Merrick, appelé John dans le film, d’après la dénomination erronée tirée de la biographie du docteur Treves, surnommé « Elephant Man » (« l’homme-éléphant ») du fait de ses nombreuses difformités.

John Merrick, homme difforme exploité dans un cirque, est recueilli par le chirurgien Treves, à Londres, en 1884. Très vite, ce « monstre » surnommé l’homme-éléphant, s’avère fragile, doux et cultivé. Par pitié ou par curiosité, on fait de lui l’idole des salons mondains…

Plus d'infos
0

Le Dernier empereur de Bernardo Bertolucci (1987)

Affiche du film Le Dernier empereur de Bernardo Bertolucci

Redécouvrez la bande-annonce du film Le Dernier empereur ponctuée des secrets de tournage et d’anecdotes sur celui-ci.

☞ Le Dernier Empereur (The Last Emperor / L’ultimo imperatore) est un film biographique franco-sino-italo-britannique réalisé par Bernardo Bertolucci et sorti en 1987.

L’évocation, presque aux dimensions de la Chine, de la vie du dernier empereur Pu Yi. De 1908, où il monte à trois ans sur le trône impérial à 1967, la fin de sa vie où il devient jardinier du parc botanique de Pékin, en passant par la révolution chinoise durant laquelle il est rééduqué.

Plus d'infos
0

Amadeus de Milos Forman (1984)

Affiche du film Amadeus de Milos Forman

Redécouvrez la bande-annonce du film Amadeus ponctuée des secrets de tournage et d’anecdotes sur celui-ci.

☞ Amadeus est un film américain de Miloš Forman, sorti en 1984, et repris en 2002 dans une version director’s cut rallongée de vingt minutes.

A Vienne, en novembre 1823. Au coeur de la nuit, un vieil homme égaré clame cette étonnante confession :  »Pardonne, Mozart, pardonne à ton assassin ! » Ce fantôme, c’est Antonio Salieri, jadis musicien réputé et compositeur officiel de la Cour.
Dès l’enfance, il s’était voué tout entier au service de Dieu, s’engageant à le célébrer par sa musique, au prix d’un incessant labeur. Pour prix de ses sacrifices innombrables, il réclamait la gloire éternelle. Son talent, reconnu par l’empereur mélomane Joseph II, valut durant quelques années à Salieri les plus hautes distinctions.
Mais, en 1781, un jeune homme arrive à Vienne, précédé d’une flatteuse réputation. Wolfgang Amadeus Mozart est devenu le plus grand compositeur du siècle. Réalisant la menace que représente pour lui ce surdoué arrogant dont il admire le profond génie, Salieri tente de l’évincer.

Plus d'infos