0

Les Diaboliques de Henri-Georges Clouzot (1954)

Affiche du film Les Diaboliques de Henri-Georges Clouzot

Redécouvrez la bande-annonce du film Les Diaboliques ponctuée des secrets de tournage et d’anecdotes sur celui-ci.

☞ Les Diaboliques est un film français réalisé par Henri-Georges Clouzot, sorti en 1955.

Dans une institution destinée à l’éducation des jeunes garçons, Christina et Nicole, respectivement épouse et maîtresse du directeur Michel Delassalle, s’associent afin d’assassiner l’homme qu’elles ont fini par haïr. Mais quelques jours après leur méfait, le corps de Michel disparaît…

Fiche technique
▬▬▬▬▬▬▬
Réalisation : Henri-Georges Clouzot
Scénario et adaptation : Henri-Georges Clouzot d’après le roman Celle qui n’était plus, de Boileau-Narcejac (Éditions Denoël)
Dialogues : Henri-Georges Clouzot, Jérôme Géronimi, René Masson, Frédéric Grendel
Producteurs : Henri-Georges Clouzot, Georges Lourau
Musique : Georges Van Parys (éditions Choudens)
Photographie : Armand Thirard
Son : William-Robert Sivel
Montage : Madeleine Gug
Décors : Léon Barsacq
Costumes : Carven

Distribution
▬▬▬▬▬
Noël Roquevert (M. Herboux), Simone Signoret (Nicole Horner), Vera Clouzot (Christina Delassalle), Paul Meurisse (Michel Delassalle), Pierre Larquey (M. Drain), Charles Vanel (L’inspecteur Fichet), Michel Serrault (M. Raymond), Jean Lefebvre (Le soldat ivre), Georges Poujouly (Soudieu), Yves-Marie Maurin (Moinet), Johnny Hallyday (Un élève), Jacques Varennes (Monsieur Bridoux), Jean Brochard (Plantiveau, le concierge), Thérèse Dorny (Madame Herboux), Georges Chamarat (Docteur Loisy), Robert Dalban (le garagiste), Jacques Hilling (l’employé de la morgue), Camille Guérini (le photographe), Jean Témerson (le garçon d’hôtel), Aminda Montserrat (Madame Plantiveau).

Henri-Georges Clouzot savait que toute la richesse de son film reposait sur la puissance de la surprise finale.
Pour en préserver au maximum les effets, il exigeait que les portes des salles soient fermées dès le commencement de la séance, tandis qu’un carton avertissait les spectateurs de ne rien dévoiler du dénouement à leurs proches pour ne pas gâcher leur plaisir.
Le roman de Boileau-Narcejac a fait l’objet, en 1996, d’une nouvelle adaptation réalisée par Jeremiah S. Chechik, sous le titre Diabolique, interprétée par Sharon Stone (la maîtresse), Isabelle Adjani (la femme) et Chazz Palminteri (le mari). La fin en est toutefois très différente.

✎ Sources Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Diaboliques

Donnez votre avis sur ce film

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>