0

Les quatre cents coups de François Truffaut (1959)

Affiche du film Les quatre cents coups de François Truffaut

Redécouvrez la bande-annonce du film Les quatre cents coups ponctuée des secrets de tournage et d’anecdotes sur celui-ci.

☞ Les Quatre Cents Coups est un film français de François Truffaut, sorti en 1959.
Premier film de François Truffaut et de ce qui sera appelé la Nouvelle Vague, son succès révèle le jeune réalisateur au grand public. Quatre autres films viendront par la suite compléter la saga Antoine Doinel, toujours interprété par Jean-Pierre Léaud : Antoine et Colette (dans le film à sketches L’Amour à vingt ans) en 1962, Baisers volés en 1968, Domicile conjugal en 1970 et L’Amour en fuite en 1979.

Antoine a une adolescence turbulente. Il ment à ses parents indifférents à son sort, vole, fugue. Son seul réconfort, il fait les quatre cents coups avec son ami René. Un jour, la police s’en mêle…

Fiche technique
▬▬▬▬▬▬▬
Réalisation : François Truffaut, assisté de Philippe de Broca, Alain Jeannel, Francis Cognany et Robert Bober
Scénario : François Truffaut
Adaptation : François Truffaut et Marcel Moussy
Dialogues : Marcel Moussy
Photographie : Henri Decae
Décors : Bernard Evein
Son : Jean-Claude Marchetti, assisté de Jean Labussière
Montage : Marie-Josèphe Yoyotte, Cécile Decugis et Michèle de Possel
Musique : Jean Constantin
Production : François Truffaut ; Georges Charlot (directeur de production)
Dates de sortie France : 4 mai 1959 (Festival de Cannes), 3 juin 1959 (Paris)

Distribution
▬▬▬▬▬
Jean-Pierre Léaud (Antoine Doinel), Claire Maurier (Mme Doinel), Albert Rémy (Mr Doinel), Guy Decomble (le professeur de français), Jeanne Moreau (La femme dans la rue), Jean-Claude Brialy (Un homme dans la rue), Jacques Demy (Policeman), Patrick Auffray (René Bigey), Georges Flamand (Mr Bigey), Henri Virlojeux (le gardien de nuit), Robert Beauvais (Le directeur de l’école), Pierre Repp (Le professeur d’anglais), Jean Douchet (Amant de Mme Doinel), François Truffaut (L’homme à la sortie du manège), Serge Moati (Simenon), Jacques Monod (Commissaire), François Nocher (Les enfants), Claude Mansard (Le juge d’instruction), Marius Laurey (L’inspecteur Cabanel), Luc Andrieux (Le professeur de gym), Yvonne Claudie (Mme Bigey), Georges Flamant (Mr. Bigey), Christian Brocard (Acteur), Michel Lesignor (Les enfants), Bouchon (Acteur), Bernard Abbou (Les enfants), Daniel Couturier (Les enfants), Patrick Auffay (René).

Le Festival de Cannes tient une place très importante autour des Quatre cents coups. C’est de là qu’indirectement vient une partie du financement du film. C’est aussi là que naît son triomphe. La projection du film y est un immense succès et Jean-Pierre Léaud est porté à bout de bras à l’issue de la séance par une foule enthousiaste.
Les Quatre cents coups fait partie des premiers films manifestes de ce qu’on appelle déjà à l’époque « la nouvelle vague ». François Truffaut rend d’ailleurs hommage à un de ses camarades Jacques Rivette puisque la famille Doinel va voir au cinéma Paris nous appartient. Ce mouvement se caractérise notamment par un goût pour les tournages en extérieurs et le choix de sujets plus personnels pour les cinéastes.

✎ Sources Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Quatre_Cents_Coups

Donnez votre avis sur ce film

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>